bus paris

4 caméras sur Paris… 13 000 PV135 € d’amende… Des chiffres qui ne rassurent pas.
Vous l’aurez donc compris, des caméras ont été placées dans les voix de bus. Elles ne sont que 4 pour le moment, et ne se multiplieront pas. Du moins, pas pour le moment. Cela représente un trop gros coût. Déjà 13 000 PV, soit 18 automobilistes par jour et par couloir surveillé. Et seulement les automobilistes. Pour le moment, les motards sont épargnés car les caméras sont réglées pour cadrer l’avant des véhicules. Et je ne pense pas que ce problème sera résolu, encore une fois pour des questions de coût, même si techniquement, cela est possible.

A savoir : Ce système est un peu à l’ancienne. C’est à dire que les images filmés sont enregistrés et visionnées en accéléré par les policiers de la compagnie du périphérique pour distinguer les véhicules autorisés (véhicules de secours, taxis et bien sur, bus) des véhicules interdits. Les images sont ensuite conservées quelques semaines. Le temps pour les contrevenants de pouvoir réclamer une photo de l’infraction en cas de contestation.

Où sont-elles ?

1 : Carrefour av. Montaigne, rond-point des Champs Elysées
2 : Angle de pont Royal et quai Voltaire
3 : Angle du bd Saint-Germain et du bd Saint-Michel
4 : Pont de Sully