Prisoners

Affiche-du-film-PRISONERS

J’ai mis du temps à trouver le courage de regarder ce film. Une histoire avec deux enfants qui disparaissent, ce n’est clairement pas quelque chose que j’aime. J’étais stressé pendant tout le film même en sachant que c’est faux…

Ce film m’a rappelé Contre Enquête, une histoire similaire avec Jean Dujardin. Un très bon film qui m’avait profondément marqué, peut-être même encore plus qu’aujourd’hui…
C’est aussi pour cette raison que j’ai eu du mal à démarrer Prisoners. Ne pas connaître la fin, ne pas savoir si les enfants vont être retrouvés est quasi insoutenable pour moi.

Je n’ai pas fait le malin pendant tout le film surtout qu’il est bien long. 2h30 de suspens, c’est difficile.

Au-delà de tout ça, le film est vraiment bon. L’histoire est bien menée, le casting est top et pour une fois, la fin est bien !

Je ne regrette pas de l’avoir regardé même si ce film rappelle combien certains peuvent être totalement fou dans ce monde !

Synopsis : Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de 6 ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d’Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entrainant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus. De son côté, Loki essaie de trouver des indices pour arrêter le coupable avant que Keller ne commette l’irréparable… Les jours passent et les chances de retrouver les fillettes s’amenuisent…

Ce film est interdit au moins de 12 ans