Vendredi 13 : Chance ou malheur ?

vendredi13

On a le droit quelques fois dans l’année à la journée de la superstition : Le vendredi 13. Avant de parler d’un jour spécial, on peut déjà parler d’un jour très commercial. Surtout pour les jeux d’argent, comme le Loto ou l’Euro Millions qui savent très bien qu’en mettant une grande cagnotte un jour comme celui-là, ils vont avoir de nombreux participants.

Pour certains, ce jour est la malchance, le malheur, la hantise assurée… On les appelle, en langage psychiatrique, les Paraskévidékatriaphobie (je sais c’est compliqué). D’autres en revanche sont persuadés que ce jour va leur apporter du bonheur, et en profite par exemple pour se marier, ou simplement pour célébrer un événement important.

Mais pourquoi le vendredi 13 ?

Selon DirectSoir, c’était à la base un mauvais jour. Cette superstition remonterait à l’époque des Templiers. Philippe le Bel aurait fait parvenir une lettre aux prévôts et baillis de France en octobre 1 307 avec comme seule obligation de la décacheter le vendredi 13. Sur la missive, le roi leur demanderait d’arrêter tous les Templiers.
Ce même jour, près de 2 000 chevaliers de l’ordre des Templiers furent arrêtés. Toutefois, il faut revenir au Nouveau Testament pour comprendre les raisons qui font du vendredi 13 un jour maudit. Lors du dernier repas du Christ, la Cène, les convives étaient au nombre de treize : Jésus et ses douze apôtres, parmi lesquels Judas, qui livra Jésus aux Romains. Le lendemain, un vendredi, Jésus était crucifié.

Si chez nous ce sont le chat noir, le trèfle à 4 feuilles, le chiffre 13, le passage sous une échelle, etc. il y a d’autres superstitions dans le monde. En chine, le chiffre 4 ne se prononce pas car il a la même sonorité que le mot « mort ». En revanche, le chiffre 8 indique le bonheur. Par exemple, la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Pékin était le 8 août, à 8h précises. Ce jour-là, plus de 300 000 couples se sont mariés en Chine…