WordPress 5.0 est arrivé

WordPress, le célèbre propulseur de site internet vient de déployer sa version 5.0 dans le monde entier. C’est avec cet outil que j’écris ce nouveau billet. Si vous n’avez pas tout suivi, sachez que WordPress a revu entièrement son éditeur de texte et propose une expérience différente.

Aujourd’hui, nous nous rapprochons des constructeurs de page tels que Divi, Visual Composer ou encore Elementor. On en est encore très loin, mais c’est un premier pas pour retrouver plus de liberté sur son site.

Le principe est simple, vous ajoutez des blocs pour construire votre page. Des images, des citations, des textes…sous forme de blocs, qui se suivent. Cela permet plus de flexibilité dans la construction de ses articles, de faire passer également un paragraphe avant un autre…

Une belle avancée pour un outil qui, même s’il est très utilisé, n’est pas toujours accessible facilement aux internautes. De plus, tout le monde n’est pas encore familier avec les constructeurs de pages alors qu’il est aujourd’hui difficile de s’en passer. 

WordPress sort tardivement sa version finale, mais c’est tout à son honneur. Prendre le temps pour bien faire les choses me plaît. Ce n’est pas une mise à jour mineure, certains ont leur vie sur le site, on ne peut pas faire n’importe quoi. Et aujourd’hui, on fait facilement confiance à notre outil pour mettre à jour les thèmes, les extensions…et le coeur de la bête !

La mise en page est repensée, et c’est mieux. On peut écrire dans un environnement épuré et se consacrer pleinement à son texte.

Même s’il va falloir un peu de temps pour s’habituer à cette nouvelle version, c’est très positif.
Ceux qui sont contre peuvent télécharger Classic Editor pour garder l’ancien système type traitement de texte, c’est aussi simple que ça.

Pour finir, je voudrais préciser qu’il faut prendre des précautions pour faire la mise à jour de ses sites. Pensez, bien évidemment, à faire une sauvegarde. Pour ma part, j’utilise Updraft Plus qui est très performant. Ensuite, mettez à jour vos plugins pour ne pas avoir de problèmes de comptabilité.
Pour finir, je précise que les « gros » sites que je gère ne vont pas passer immédiatement à WP 5.0. Je vais attendre les éventuels premiers bugs, retour et que les éditeurs de plugins les mettent à jour sans risque. 
Je ne suis pas à quelques jours près.

Site Footer