Tuerie dans une école juive de Toulouse

Meurtres-ecole-juive-toulouse

15h : Le tueur, Mohamed Merah, n’est toujours pas arrêté. Il devait se rendre en début d’après. Le RAID n’intervient pas car Nicolas Sarkozy ne souhaite pas que l’on accuse la France d’avoir tué cet homme. Cela dit, il a donc une chance de se suicider.
Cet homme à 23 ans. Il revendique appartenir à Al-Qaïda. Sa mère, son frère et la compagne de son frère sont en garde à vue.

Mise à jour : Depuis 3h du matin aujourd’hui, le présumé tueur est cerné par la police. Au moment où j’écris ces lignes, Claude Guéant a annoncé être certain qu’il s’agit de la bonne personne. Vous pouvez suivre en direct les dernières informations par l’intermédiaire du site du Parisien.

Commençons par résumer les tragiques et horribles évènements (la totalité de l’article sur 20Minutes.fr)

(a voir : la Une de Libération demain)

Que s’est-il passé?

Un individu, arrivé en deux-roues, a ouvert le feu devant le collège juif Ozar Hatorah, rue Jules-Dalou à Toulouse, peu avant 8h, heure de prière. «Il a tiré sur tout ce qu’il avait en face de lui, enfants ou adultes, des enfants ont été poursuivis jusqu’à l’intérieur de l’école», a déclaré le procureur de Toulouse. Le tireur a tué quatre personnes avant de prendre la fuite. Plus de 200 enfants sont scolarisés dans cet établissement.

Qui sont les victimes?

Un professeur d’hébreu du collège a été tué, ainsi que ses deux enfants de 2 et 6 ans. La fille du directeur de l’établissement, âgée de 8 ans, est morte dans les bras de ce dernier après une tentative de réanimation. Un adolescent de 17 ans, gravement touché, a été opéré ce lundi. Les jeunes enfants avaient été regroupés devant le collège avant d’être accompagnés vers une école primaire. (le pronostic vital du jeune n’est pas engagé)

Quelles sont les pistes des enquêteurs?

Le lien a été fait avec les meurtres de militaires dans la région (à Toulouse et Montauban). Une source proche de l’enquête a confirmé dans la journée que le même scooter volé avait été employé dans tous les cas. Le parquet antiterroriste de Paris s’est saisi des trois affaires. La piste du tueur isolée fou est avancée, mais le site du Point rappelle de son côté l’affaire de parachutistes du même régiment que les victimes montalbanaises, renvoyés en 2008 pour leurs liens avec le milieu néonazi. La piste islamiste a également été évoquée.

Je suis complètement choqué par les événements d’aujourd’hui. Un homme court dans notre pays, un meurtrier qui s’en est prit ce matin à 3 enfants et un adulte de confession juive. D’après le président de la république, Nicolas Sarkozy, et d’autres spécialistes, c’est un crime antisémite parmi d’autres raison. La communauté juive est sous le choque ce soir, en France et en Israël. S’en prendre à cette communauté reste quelque chose de particulier, quoiqu’on en dise. L’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) a répété une phrase que je trouve belle et importante « Il n’y a que la solidarité pour faire face à la folie ».
Ce soir, une marche se déroule à Paris de République à Bastille. Ce n’est pas que le peuple juif qui se rassemble, c’est la France entière.
Une minute de silence aura lieu demain mardi 20 mars dans la plupart des écoles de France.

Un avion va partir ce soir, selon BMTV que je suis en direct, pour l’Israël, à priori pour rappatrier certains corps sur la terre sainte. Chez les juifs, l’enterrement doit se faire le plus rapidement possible et le corps ne doit pas être laissé seul. Le père et ses deux enfants qui ont perdu la vie ce matin était de Jérusalem.

Il y a presque une semaine, on a vécu un autre drame avec la mort de nombreux enfants. Les choses s’enchaînent.
Un gros dispositif a été mis en place par Nicolas Sarkozy, dont le plan vigipirate niveau écarlate (plus haut degré du plan, qui n’a jamais été mis en place en France ; cela permet beaucoup plus de chose, comme surveiller les gares, routes, fouiller les gens, et. car la France considère le risque d’attentat comme extrêmement probable). Espérons que l’arrestation de cet homme se fasse très rapidement. Il faut qu’il paye, même si cela ne ramènera pas les personnes tuées.

J’aime pas dire ça mais j’ai vraiment le sentiment que nous vivons dans un monde de plus en plus malsain, sale et qui se dégrade. Il ne faut pas faire une généralité des derniers événements et penser à l’avenir mais il y a des drames qui ne devraient pas exister de la part des Hommes.

Un article très complet sur le site du Parisien.fr

Meurtres-ecole-juive-toulouse
Rassemblement devant la synagogue de Nazareth à Paris