J’ai testé le scooter Yamaha Tricity (3 roues)

2014_YAM_TRICITY-CONCEPT_EU_W_STU_007

Il n’est pas un concurrent direct du célèbre MP3, ni des autres 3 roues que l’on peut trouver sur le marché comme le Métropolis. J’ai essayé les deux, qui sont parmi les plus connus. Ils sont lourds, rigides mais puissant et confortable. Il y a aussi la fonction du maintien des roues à l’arrêt, qui est pratique mais franchement, pas indispensable.
C’est d’ailleurs la principale différence avec les MP3 actuels : le Tricity ne possède pas cette fonction. Mais cela ne doit pas vous faire hésiter car, il y a bien un avantage à ne pas avoir cette fonction : vous gagnez considérablement en maniabilité. Vous vous faufilerez comme jamais en ville.
Finalement, vous aurez l’impression d’être sur un scooter deux roues grâce à cette souplesse mais aussi grâce à sa taille et son poids !
De plus, la fiabilité de Yamaha n’est plus à prouver. Pour ma part, je sors d’un Cygnus 125, j’en ai été très content. Il m’a lâché une seule fois en 7 ans pour un problème de batterie, c’est le genre d’argument parlant.

Certains reprochent au Tricity de manquer de puissance. Mais il me semble juste bien, pour un 125 citadin.

Vous ne trouverez pas de choses non indispensables sur ce scooter. Pas de warning par exemple, ni de frein à main. On va à l’essentiel, avec une attache devant vos pieds pour y mettre des sacs, un compte numérique de vitesse, de même pour l’essence. On retrouve la protection pour la serrure qui vous évitera de retrouver forcée.

Pour finir, il faut noter que ce 3 roues possède pour le moment l’UBS comme système de freinage. L’ABS devrait arriver d’ici peu.

Je précise quand même une chose importante : la selle n’est pas bien étudiée. La partie réservée au conducteur sèche extrêmement mal après une averse. C’est vraiment décevant.
A noter également, le réservoir d’essence mal foutu, il faut prendre le temps pour faire le plein car le réservoir est minuscule !

Je publie ce petit test après 2 mois d’utilisation et je suis très content de ce scooter. Un vrai plaisir en ville. Le gros bémol reste la selle !

Allez dans un magasin pour l’essayer, vous vous ferez votre propre idée. Yamaha a réussi son coup.