Take Eat Easy

Take Eat Easy, Deliveroo, Foodora… ce sont vraiment les nouveaux services à la mode, mais il ne faut pas se demander pourquoi, c’est vraiment génial ! On peut se faire livrer rapidement, des tonnes de restaurants, en sachant précisément quand ça arrive et sans se couper un bras au moment de payer !

Pour les petits curieux, j’ai commandé cette semaine au Petit Cambodge, un restaurant Viet réputé et délicieux ! Une adresse qui avait malheureusement été marquée par les attentats de novembre 2015. J’y avais déjà mangé, je voulais goûter à nouveau.

Je suis passé par le site internet de Take Eat Easy (créé en Belgique mais on s’en fiche pas mal) pour commander mes plats sur leur site très bien fait, très clair, mais où des images seraient franchement les bienvenues pour savoir ce que l’on veut rapidement.
Un petit code promo comme pour Deliveroo afin d’avoir 10€ de réduction sur ma première commande (vous pourrez trouver le code ici) et go !

20 minutes pour être livré, délai respecté ! Je rappelle que sur ce site, il faut impérativement atteindre les 15€ de commande pour utiliser ce site. Les frais de livraison sont à 2,50€, c’est honnête. La nourriture est arrivée quasiment chaude.
Rien à dire sur ce service !

Second test de Take Eat Easy très intéressant car ils m’ont oublié un plat ! Et c’est franchement désagréable… Je contacte donc le service client pendant que je déguste mes plats avec mes amis, via le chat en ligne. Réponse en moins de 10 minutes…demande traitée en 15 minutes environ pour avoir un premier 10€ de réduction avec un code promo valable un an, sur ma prochaine commande…et 5€ supplémentaire après avoir râlé quelques minutes. Là aussi, c’est honnête, donc je dis merci !

Faites-vous plaisir et commandez sans bouger de chez vous. Un vrai bonheur !

Pour terminer, un article très intéressant sur l’entreprise qui explique aussi pourquoi on est livré vite et que le livreur ne s’éternise jamais devant votre porte : il est payé 7,50 la course ! Il faudra m’expliquer comment l’entreprise se paye…

A lire aussi : J’ai testé Deliveroo