Paris et ces mégots : la solution

Ce matin, LaParisien propose un article intéressant sur les mégots de cigarettes qui polluent notre ville, notre pays et le monde entier d’ailleurs !

Quelques chiffres impressionnants : 30 milliars de mégots par an en France / 4 300 milliars de mégots par an sur la planète.

Aujourd’hui, les bars, restaurants, etc. peuvent enfin respirer pour le plus grand plaisir des non-fumeurs, sauf que nos amis les dépendants sortent pour fumer dehors et généralement, on sait où finissent les mégots. Et je ne parle pas du bruit qui dérange les voisins car forcément, avec une clope, on papote et comme le bruit des voitures est là, on parle bien fort (pour peu que l’alcool traine aussi dans le coin…).

Bertrand Delanoë, maire de Paris, va faire installer (enfin !) 10 000 poubelles de rue d’éteignoirs à cigarettes. Parallèlement, les forces de police vont avoir pour consigne d’être plus vigilants à notre comportement et sanctionner tous mégot jeté de travers. Une campagne, que je trouve déjà nulle va être mise en place : « Jette pas ton mégot, deviens un héros« . On est tellement en mode déprime qu’on va devenir un héros parce qu’on jette un mégot…dans une poubelle !

L’objectif est d’avoir ce type de cendrier de rue dans chaque ville de France mais attendant, le maire de Paris souhaite des amendes de 68 € pour ceux qui ne respecteront pas les règles.

Mon avis : je suis complètement pour ! Ayant souvent eu la clope au bec (mais plus maintenant et j’en suis fier), je dois avouer que je le faisais moi-même, surtout étant jeune (et bête). Plus grand, j’essayais régulièrement de trouver une poubelle mais souvent en vain. Donc le mégot terminait sa vie par terre, seul et abandonné de tous… Donc j’attends de voir comment vont être placés les cendriers de rue mais j’espère vraiment qu’on va arrêter d’en voir dans tous les coins, c’est vraiment dégueulasse…

Pour une fois que je suis d’accord avec le maire de notre chère capitale…

Pour terminer, un petit rappel des effets négatifs de la cigarette.