J’ai eu le plaisir d’être invité hier à l’avant-première du film America, de Claus Drexel.

Le réalisateur est parti avec son équipe en Arizona, rencontrer des Américains tous très différents, en novembre 2016, c’est à dire en pleine élection de leur nouveau président, à l’heure où beaucoup pensaient qu’il n’était pas envisageable de voir Donald Trump devenir le 45e président des USA.

Ce documentaire, à la musique prenante, s’arrête aussi un (long) moment sur le port d’arme autorisé dans ce pays. Un droit incroyablement important pour les habitants de ce pays. C’est assez difficile à comprendre, je crois, quand on n’est pas de là-bas. Entendre qu’une mère, qui vient de mettre au monde son second enfant, compte lui donner sa première arme lorsqu’il aura 5 ans, comme son grand frère, c’est assez déstabilisant.

Chaque témoignage est remarquablement authentique. Ça les rend d’autant plus passionnants. Les personnages sont par ailleurs tellement différents.

Le réalisateur nous plonge entre chaque scène dans des images fortes mais surtout très belles de l’Arizona, sous toutes ses formes.

1h23 où l’on voit l’Amérique se préparer à ce changement radical qu’est la présidence de Trump. Sans filtres.

La fiche du film sur Allociné