Ebdo, le nouveau magazine à ne pas rater


Ebdo, c’est le nom d’un nouvel hebdomadaire disponible depuis début janvier dans les kiosques ! Un journal sans pub, où le lecteur a une vraie place. Un style différent, une mise en page actuelle, des rubriques différentes qui en font un magazine diversifié et passionnant !

S’il y a bien une chose que j’affectionne dans la vie, c’est la nouveauté ! Cela m’attire et j’ai besoin d’essayer !
Je voyais depuis quelque temps des affiches géantes sur des kiosques mais aussi des news (et pub) sur les réseaux sociaux.

Grâce à un tweet, j’ai été tenté d’aller plus loin pour découvrir ce petit nouveau qui est disponible chaque week-end, histoire de bien débuter le week-end. Et je ne regrette pas de l’avoir fait !

Avec le site, on est tout de suite dans l’ambiance. Il démontre bien « l’ambiance » du journal et tout ce qui s’en suit. C’est une base importante.

En le parcourant, j’ai découvert que je pouvais me faire envoyer gratuitement un exemplaire par la poste : pratique pour découvrir quelque chose.

En ouvrant le journal pour y jeter un rapide coup d’oeil, j’ai tout de suite été charmé. La couverture, différente de ce que l’on peut voir, c’est la 1ère… et la 4ème de couv ! Cela m’a tapé dans l’œil !
Son aspect souple, la qualité de son papier… ce n’est peut-être que moi, mais l’ensemble m’a tout de suite séduit !

Arrive ensuite le temps d’ouvrir le journal, de le parcourir…et de le lire !

L’édito ne m’a jamais intéressé et celui-ci n’y a pas fait exception. C’est trop long…

Le sommaire est avenant et donne envie de plonger dedans.

Différentes rubriques, pour tous les goûts. Focus, enquête, en images, la vie des autres, reportage, portrait, culture, sciences…
Une partie est réservée aux lecteurs également.

Qu’est-ce que c’est agréable de ne pas avoir de pub !

Dans ce magazine, on trouve des choses tout simplement intéressantes et diversifiées. Rien de lourd.

Il pourrait cependant manquer un fait très actuel, type « le fait de la semaine ». Ca serait un plus puisqu’il sort chaque semaine.

Original, une page est réservée au lecteur à la fin pour prendre des notes, garder des idées… bref, vous prenez votre plus beau stylo et hop !

On ne peut qu’apprécier également la formule d’abonnement proposée. Le prix s’étend de 5€ à 20€, et c’est selon vos moyens, sans besoin de se justifier.

Idée intéressante, les abonnés ont accès à ce qu’on appelle LaSource. Un endroit pour déposer un récit, un coup de cœur, une expérience, une rencontre ou encore un voyage. Un texte à rédiger idéalement à la première personne.
Le genre d’aventure qui me tente beaucoup…

Mais où est passé le « h » d’Ebdo ? Ils y ont aussi pensé nous propose chaque semaine de le retrouver, dans le journal, et de participer ensuite à un concours avec tirage au sort.
Et je ne l’ai pas encore trouvé :(

Au final, ce nouveau bébé dans la main, qui a été bien pensé et travaillé, est une petite réussite. J’ai conscience que ça ne pourra pas plaire à tout le monde mais, moi j’ai un véritable coup de cœur. J’ai délaissé, pour une fois la presse, sur mon iPad avec joie.

Essayez-le gratuitement et faites-vous une idée.

Pour ceux qui connaissent déjà cet (h)ebdo et qui tomberaient sur cet article, je parle du numéro 4, centré (entre autres) sur le Brexit.

Site Footer

Sliding Sidebar

Catégories

Archives

Depuis 2004

  • 1 323 113 visites