Haim-Korsia-nouveau-grand-rabbin-de-France_article_main

Il y a une semaine, Haïm Korsia a été élu Grand Rabbin de France pour les 7 prochaines années. Du mouvement depuis pour le remplacement du Gilles Bernheim, son prédécesseur qui a abîmé l’image de cette fonction avec plusieurs mensonges sur son parcours et ses diplômes. Cela n’enlève pas pour autant sa qualité de Grand Rabbin et certaines actions qu’il a pu mener…mais la communauté a été dans le flou pendant un moment.

Opposé au Rabbin Olivier Kaufmann, il a reçu 131 voix le 22 juin dernier. C’est là que j’ai découvert cet homme que je ne connaissais pas. Je n’ai pas envi de parler spécialement de son parcours ni de ses qualités, vous trouverez de nombreux articles sur lui en faisant une recherche Google. Je souhaite plutôt m’arrêter sur sa fonction et ce qu’il représente.

Tout d’abord, j’ai été satisfait de ne pas voir le Rabbin Kaufmann remporter cette élection. Contrairement à son adversaire, je le connais, c’est lui qui a enterré ma grand-mère, je l’ai déjà vu à l’oeuvre dans sa synagogue Place des Vosges et je n’aime pas sa façon d’être ni sa prétention. Avec lui, on aurait pas eu, à mon sens, ce qu’Haïm Korsia va pouvoir offrir à la France, au monde et la communauté juive.

Aujourd’hui, j’ai le sentiment que la communauté n’est pas au meilleur de sa forme. Elle subit encore et toujours des attaques, rencontre des difficultés. Elle reste en minorité mais se demande à quel point elle va devoir, un jour et peut-être, fuir la France. Le Grand Rabbin de France rejette catégoriquement cette idée et explique qu’il ne faut pas quitter son pays par crainte. Il faut que ça soit un projet. Une vraie démarche.
Il y a donc un vrai travail à mener dans notre pays pour avancer et effacer les difficultés actuelles.
Au delà de ça, la religion juive est à priori moins suivi qu’auparavant, les spécialistes l’affirment. Les jeunes sont moins présents et ne savent plus toujours ce que c’est qu’être juif.

J’ai l’impression qu’Haïm Korsia va apporter quelque chose de nouveau. Il attire vraiment la sympathie et il s’exprime de manière accessible, ce qui n’est pas toujours chose évidente chez les religieux. J’ai écouté des interviews, lu de nombreux articles.
On a en face de nous une personne de grande expérience, bardé de diplômes et de connaissances. Sa vision, très ouverte, va aider la communauté à avancer.

Point positif que l’on observe déjà, c’est sa communication, par exemple sur Twitter ou encore Facebook. Il est présent et c’est important. Il donne envie de s’intéresser. Dans ces nombreux projets, il souhaite travailler sur la place de la femme dans la communauté et nommer deux médiateurs qui pourront agir en son nom.

Une nouvelle page importante est donc en train de s’écrire et Haïm Korsia donne envi d’y croire et d’y adhérer.